ven. Mai 29th, 2020

RDC-Ass.Nat : Le Vpm Gilbert KANKONDE attendu de nouveau vendredi devant les députés nationaux dans le cadre du Contrôle parlementaire.

Il s’est tenu ce mercredi 20 mai à la chambre basse du Parlement une séance plénière s’étalant sur plusieurs heures afin d’épiloguer différents points dont les dernières tueries dans le Kongo Central à la suite de l’intervention musclée de la police nationale congolaise, mais encore, examiner les fonds sortis en faveur de la regideso et la snel en 2019.

Invités par les élus à répondre aux questions orales avec débat initiées par les députés Muinga tulela Nelly et Antoine Nzangi, les Vice-Premiers Ministres de l’Intérieur et du Budget, ont tour à tour éclairé les élus du peuple sur les deux premiers points à l’ordre du jour.

Gilbert Kankonde, Ministre de l’Intérieur et Sécurité a, dans son allocution, replacé les tristes événements du Kongo Central dans leur contexte.

Il a par la suite, expliqué que la police nationale congolaise, dans le souci de rétablir l’ordre dans plusieurs territoires dont Songololo face à des makesa (militants) armés, a occasionné mort d’hommes (14 à songololo) sans compter les blessés dans d’autres territoires.

Le patron de la territoriale Congolaise a indiqué que la chasse aux non originaires par les militants de Bundu dia Mayala a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Le Vpm a déclaré que ce mouvement récidiviste, qu’il qualifie de « subversif » Bundu dia mayala (Bdm) doit répondre de ses actes.

Il a diligenté une enquête autour de tout ce qu’on déplore dans cette partie du pays.

Baudouin Mayo pour sa part, a, à son tour, éclairé la lanterne des députés sur les fonds alloués à la regideso et à la snel dans le programme des 100 jours du Chef de l’État.

Bien que n’étant pas responsable de cette dépense , le Ministre Baudouin Mayo est venu au Parlement au nom du principe de continuité de l’Etat.

Il a précisé que Les 14 millions 963 milles dollars ont été puisés dans la rubrique « Investissements sur ressources propres ».

L’auteur de la question orale adressée au Vpm du Budget, Antoine Nzangi a répliqué en disant que les fonds de 100 jours sont issus du détournement d’autres rubriques budgétaires vidées de leur affectation première.

Antoine Nzangi a sollicité la mise en place d’une commission pour approfondir ce cas.

In fine, Il a été enfin décidé que la question relative au réquisitoire du Procureur Prés la Cour de Cassation à travers le rapport de la commission PAJ soit traitée à huis-clos et aété déclaré recevable.

Il sied de noter que Gilbert Kankonde, Vice Premier Ministre et Ministre de l’Interieur et Sécurité reviendra dans 2 jours soit vendredi devant les élus nationaux.

Glad Nganga Kanza.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *