dim. Sep 27th, 2020

Kasaï-Oriental: Le Gouverneur Jean Maweja s’engage pour la relance de la MIBA

Le gouverneur de la province du Kasaï-Oriental, Jean Maweja Muteba s’est envolé pour la capitale Kinshasa ce vendredi 10 janvier pour échanger avec le Président de la république, Félix-Antoine Tshisekedi sur la possibilité de relancer les activités de la société Minière de Bakwanga en faillite depuis plusieurs années.

La société Minière de Bakwanga, MIBA est l’une des principales entreprises de la République démocratique du Congo, peut être la première. La MIBA est une société mixte dont 80% des actions sont détenues par l’État congolais et les 20% aux privés.

Il sied de rappeler que cette industrie minière a connue des beaux jours et pleins succès à l’époque coloniale mais, à partir des années 1970, la corruption et la mauvaise gestion du régime MOBUTU ont ruiné l’industrie et les dettes sont évalués à 200 millions de dollars.

Les travailleurs de cette emblématique entreprise du Kasaï-Oriental plaident pour la signature du contrat entre la MIBA et la firme française BGM pour lequel un des conseillers du chef de l’État, impliqué dans le dossier se trouverait à la prison centrale de Makala pour avoir entamé cette démarche sans l’aval du Président.

Le souhait des Kasaïens est de voir encore renaître cette société qui a fait en son temps, la fierté de cette province. Ce qui justifie l’échange récemment entre le chef de l’exécutif provincial avec les organisations de la société civile du Kasaï-Oriental, les syndicalistes de cette société ainsi que les pensionnaires de la Miba qui sont venus plaider pour la relance de cette société.

Dans son voyage de 10 jours à Kinshasa, Jean Maweja est accompagné d’une forte délégation composée des responsables de la minière de Bakuanga, avec l’idée d’obtenir auprès du chef de l’Etat, des assurances pour la renaissance de cette société.

Olivier Tshimanga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *